Accueil  
Modibo MOHAMMAD ALI DEWA, rahimahullah

Recueils audio et vidéo des prêches (waazou), exégèses (tafsir), hadiths…

Rahimahullah...
Le cheikh MOHAMMAD ALI DEWA est décédé ce vendredi 25 octobre 2013 à Djeddah en Arabie Saoudite très tôt le matin, transféré à la Mecque où les fidèles musulmans ont eu faire la dernière prière sur lui,puis enterré à Médine la ville choisie de prophète Mohamad (Paix et Salut sur lui)où lui-même est couché de suite . Puisse Allah l'absoudre et lui faire miséricorde !
Le Cheikh, est issu de l'ethnie peul "pullo hillaga" ( Moussa Oumarou) des environs de Dibi dans la région de l'adamaoua. Connu du grand public national par son mandat exercé à l'Observatoire national des élections (ONEL) de mai 2004 à mai 2008, l'imam Ali Dewa, rahimahullah, pour la communauté musulmane été surtout un savant. Un savant, parmi les plus grands que compte le Cameroun sur les doigts d'une main. En 1963, il est parmi les premiers étudiants camerounais à bénéficier d'une bourse d'étude du Royaume de l'Arabie saoudite. Il rentre au Cameroun en 1967 avec dans ses bagages une licence en droit islamique obtenue à l’université de Médine avec la mention excellente. Depuis lors, il va méthodiquement et inlassablement se consacrer à restaurer un islam proche des origines; à le dépouiller, notamment dans la ville de Ngaoundéré, des pratiques issues des traditions africaines. Par ce travail d'orfèvre, il est probablement, avec l'imam Mahmoud Mal Bakari de Maroua et le Cheihk Abdoulkarim Abdouraman de Garoua, et dans une certaine mesure - auprès de la jeunesse scolarisée à l'occidentale - le Cheihk Alioune Badara Mbaye, les pionniers les plus significatifs du Tawhid au Cameroun. Ancien inspecteur provincial d'arabe dans l'Adamaoua, il fut aussi Secrétaire à l’Education privée islamique pour la région. Il fonde en 1972 l'institut privé islamique de Ngaoundéré (mâ-hâd). D’où, seront formées des centaines des imams et autres prédicateurs... Puisse Allah agréer les nombreuses œuvres du cheikh et lui faire miséricorde de ses manquements ! A nous aussi, puisse Allah, l'Exalté, nous guider les pas et nous accorder bonne finitude !